Penser et accompagner la parentalité de personnes en situation de handicap

Cette formation s’adresse à des professionnels engagés dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap qui sont parents ou le deviennent.

 

Développer un travail spécifique pour cet accompagnement se révèle indispensable, un travail qui prend en compte avec rigueur les capacités de chaque parent, du couple parental et de son environnement ainsi que le bien-être nécessaire à l’épanouissement de chaque enfant (prévention de nouveaux handicaps et protection de l’enfance).

 

Quelles enveloppes tisser autour de ces parentalités ? Comment sortir du morcellement des prises en charge, trouver des personnes ressources, développer le travail en réseau autour de chaque dynamique familiale...

 

L’association Mon Ti’Loup, reconnue organisme de formation, propose à des professionnels engagés dans cet accompagnement un groupe de travail et de réflexion.

 

Groupe de professionnels engagés dans l’accompagnement de la parentalité de personnes en situation de handicap, animé par deux personnes ayant une expérience professionnelle dans ce domaine :

- Anne-Marie Hennequin, psychologue, psychothérapeute, formatrice à l’observation du nourrisson selon Esther Bick,

- Marie-Agnès Antoine, thérapeute familiale, formée à l’observation du nourrisson.

 

 

Lieu : AMISC 1, rue des grainetiers 76290 MONTIVILLIERS

 

Dates

Quatre jours de formation sur une année, un par trimestre, de 9h à 17h.

Tarif : 660 euros

Possibilité de financement par la formation continue.

 

Renseignements et inscription 

Marie-Agnès ANTOINE 06 41 34 52 42 contact@mon-ti-loup.fr

Groupe de réflexion : « Parentalité et handicap »

Travail à partir des situations présentées par les participants.

 

Plusieurs axes de réflexion seront proposés :

 

1- Axe psychologique

- Approche rigoureuse du fonctionnement psychique de la personne en situation de handicap :

quelles difficultés ? Comment s’expriment-elles ? Quelles ressources ? Comment les repérer et les encourager?

- Quels sont les processus à l’œuvre dans le « devenir parent » et « l’être parent » ? Comment ceux-ci sont-ils complexifiés selon la nature du handicap ? Comment accompagner la parentalité en respectant les besoins de l’enfant suivant son âge ? Notion de coparentalité.

- Se représenter le couple parental : son mode de vie.

La situation de handicap concerne-t-elle un seul des partenaires ou les deux ? Comment peuvent-ils s’entre-aider ou non dans leur fonction parentale ? Comment les professionnels peuvent-ils construire et maintenir une authentique alliance avec eux ?

-Etre attentif au développement du bébé, de l’enfant et de l’adolescent. Repérer les signes d’appel et de souffrance.

 

2- Axe social

- S’intéresser à l’environnement proche du parent en situation de handicap. Certaines personnes sont-elles identifiées ressources ou pourraient-elles potentiellement le devenir?

- Evaluer l’intégration sociale : lieu de vie protégé ou non ? Niveau d’autonomie des tâches quotidiennes ? Activité professionnelle ? Situation financière ? Réseau amical ? Intérêt pour des activités associatives ou culturelles ? etc…

 

3- Axe juridique

Textes de référence :

- Loi de 2002 pour l’égalité des droits et des chances de la personne handicapée

- Lois de protection de l’enfance

 

4- Axe interprofessionnel

Comment construire un réseau contenant autour de la constellation familiale ?

- Identifier les différents professionnels dont la fonction est d’accompagner l’adulte en situation de handicap, de soutenir le développement de sa parentalité et de veiller au bon développement de ou des enfants.

- Connaître l’ensemble des institutions et associations locales en charge de ces missions.

- Développer le cadre de travail du réseau : lieu et fréquence des rencontres de tous les professionnels et les objectifs de travail. Ces derniers sont :

* Partager et donner sens à nos vécus auprès de la famille pour mieux en rassembler et en comprendre la dynamique.

*Permettre à chaque professionnel de maintenir la spécificité de sa fonction, rassuré que les différentes difficultés de la famille ne sont pas sous sa seule responsabilité.